Guinée: 26 blessés dont 7 par fusil, lors d’affrontements entre deux districts à Mandiana

149

Conakry- Des violents affrontements ont eu lieu dans la matinée du mardi 21 mars 2017 dans la préfecture de Mandiana. Ces heurts ont opposé les populations de deux districts autour d’un site réputé être riche en or et dont la paternité divise Konkoï et Bodobodo, a appris Afrinews.org

Selon nos informations, les populations se seraient affrontées à l’aide de fusil traditionnel et par des jets de pierres, cailloux ou gourdins. Le bilan serait de 26 blessés, dont 7 par balles de fusil de calibre 12, et 19.

On apprend qu’aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée.

D’après toujours nos informations, l’origine de ce conflit remonte en 2012. Chacun des deux districts revendique la paternité de Djonsan-Tinti (mont où l’on vendait les esclaves). Après l’échec d’une médiation de la notabilité et de l’administration publique, les deux parties se sont retrouvées dans le terrain judiciaire. L’affaire serait pendante à la Cour d’Appel de Kankan, depuis 2013.

Youssouf keita pour Afrinews




Laisser un commentaire