Grève des enseignants/Guinée: des élèves renvoyés pour non paiement du mois de Novembre

37

Conakry- Pendant que les écoles publiques sont affectées d’une grève des enseignants le renvoie des élèves qui ne se sont pas acquittés de la scolarité pour le mois écoulé commence déjà dans certaines écoles privées. Bien que la majeure partie de novembre soit passée sans cours dans ces établissements, son paiement intégral est exigé. C’est le cas au quartier Simambossia, où des élèves ont été renvoyés pour défaut de paiement.

Une mère en colère contre le renvoie de son enfant pour non paiement du mois de novembre qui a requis le strict anonymat s’est livrée à un journaliste de notre rédaction: ‘’les responsables de cette école n’ont pas pitié. Ils nous exigent de payer ce qu’on a pas consommé. Pourquoi mettre mon enfant à la porte surtout actuellement où rien ne va dans le pays? On nous dit de payer tout le mois de novembre immédiatement. Ça c’est de l’arnaque. On nous a obligé de payer alors que ça n’étudie pas depuis maintenant quatre semaines. Il faut que j’insulte ces gens là car ils n’ont pas honte. Ils ne connaissent que l’argent et cela est grave’’, fustige cette jeune maman qui était sur ses nerfs. Son enfant qui fait la 4ème année était juste à côté.

Le directeur de l’établissement n’a pas souhaité réagir à ces propos et nous a intimé de quitter les lieux tout en mettant en garde contre la mention du nom de son école dans ce présent article.

Le bras de fer entre parents d’élèves et encadreurs à propos de la scolarité de novembre était prévisible. Tout porte à croire que son paiement intégral sera exigé dans toutes les écoles privées. Ce qui surprend dans cette affaire c’est le fait que cette mesure des établissements privés intervient dans un contexte où la grève des enseignants du public est toujours en cours.

Oury Nombokelen Bah pour Afrinews.org
+224 628 533 966
redafrinews@gmail.com




Laisser un commentaire