Grève des enseignants en Guinée: les cours perturbés dans plusieurs écoles

35

Conakry- la grève des enseignants à l’appel du SLECG prend une autre tournure en Guinée. Ce mercredi 15 novembre 2017, des élèves du public n’ayant pas eu de professeurs ont battu le pavé dans les communes de Ratoma et de Matoto en saccageant les établissements privés, a constaté un journaliste de votre quotidien en ligne Afrinews.org

Tout est parti au collège yimbaya dans la commune de Matoto où on nous apprend qu’il y a eu deux professeurs pour tout le collège, les élèves désespérés sont descendus dans la rue. Tout d’abord, ils ont commencé par jeter des cailloux au lycée situé à côté, ces derniers ont rejoint le groupe, puis, ils ont continué dans les écoles périphériques. Ensuite, les élèves s’en sont pris aux écoles safia, oumou diaby, yacine diallo et simbaya 1 dans la commune de Ratoma.

Partout, les élèves ont bénéficié du soutien de leurs collègues. Dans la débande, des enfants été blessés. On a rencontré une élève de la maternelle qui saignait au front, sa maman l’amenait à l’hôpital. En quelques minutes, toutes les écoles des zones de Cosa et de yimbaya ont été vidées de leurs élèves.

Une frange du syndicat du SLECG réclame du meilleur traitement salarial et le respect des accords signés avec le gouvernement.

Le gouvernement minimise ce groupe frondeur et parle de manipulation.

Mariam Diallo pour Afrinews.org




Laisser un commentaire