Grève des enseignants: les échos de Siguiri, Mali, Lélouma, Pita, Forecariah…

63

Conakry- le mot d’ordre de grève dans l’éducation à l’appel du syndicaliste Aboubacar Soumah est largement suivi dans la capitale et à l’intérieur du pays, a-t-on constaté.

Les écoles publiques à Conakry, Mali, Lélouma, Pita, Forecariah, Siguiri, N’Zérékoré, Labé, kamsar, Fria et Dubreka n’ont pas fait cours.

En colère, les élèves ont part endroits à Conakry et Labé manifesté pour réclamer le retour des enseignants dans les salles de classe.

Ce lundi 12 février 2018, le SLECG version Soumah a demandé aux enseignants de cesser tout travail jusqu’à la satisfaction totale de leur revendication.

Le syndicat exige du gouvernement une augmentation des salaires à 8 millions de francs guinéens, la levée de la suspension du salaire de Aboubacar Soumah, entre autres.

Maladho Barry pour Afrinews




Laisser un commentaire