Forum de la diaspora

Forum de la diaspora ou la charrue avant les bœufs à la guinéenne (opinion)

95

Conakry: Il n’appartient pas à l’Etat d’organiser la diaspora guinéenne; c’est à elle plutôt, de s’organiser avec le soutien et l’encouragement de l’Etat.

Au lieu d’attendre que les concernés finissent de s’organiser par pays, par zone et par continent pour mettre en place une structure consensuelle, représentative et démocratique; l’Etat préfère mettre la charrue avant le bœuf en organisant un simulacre forum dit de la diaspora guinéenne.

Ainsi, pendant que des opportunistes mus par des intérêts personnels et aux agendas cachés se bousculent à Conakry pour participer à ce forum de fortune; les véritables concernés par ce qui devrait être l’esprit de ce forum, s’activent sur le terrain et ce, malgré l’intrusion négative de certaines ambassades comme au Canada, au Royaume Unis…pour essayer de fédérer ici et là les associations afin de mettre en place une structure véritablement représentative de ce qui est véritablement la diaspora guinéenne à l’étranger.

Comme en Guinée désormais, rien ne peut se faire sans être récupéré à des fins de politique politicienne, le forum qui se tient en ce moment à Conakry sous l’égide du gouvernement va tout simplement contribuer à accentuer le clivage entre les guinéens de la diaspora à l’image de ce qui prévaut entre les guinéens de l’intérieur.

Si le gouvernement dans sa stratégie de diviser pour mieux régner pense mettre la main sur la diaspora guinéenne à l’étranger à travers ce pseudo forum, il se trompe lamentablement.

Pour ce qui est de ces ‘’diaspos’’ invités du gouvernement dont personne ne sait sur quel base, qu’ils en profitent pour faire avancer leur agenda en s’abstenant de parler ou de prendre des engagements au nom de la diaspora guinéenne dont ils sont loin de représenter.

Sow Boubacar; Fribourg (CH).




Laisser un commentaire