FIFA: des officiels arrêtés à Zurich

45

A deux jours de la présidentielle à la Fifa où Blatter brigue un 5e mandat face au prince jordanien Ali Bin Al Hussein, six responsables de football ont été interpellés mercredi par la police suisse sur demande des autorités américaines.

Le New York Times, qui a révélé l’affaire, a indiqué que des policiers Suisses se sont présentés au petit matin dans le luxueux hôtel cinq étoiles Baur Au Lac du centre de Zurich, où sont logés les principaux dirigeants de la Fifa. Deux hommes non menottés ont été emmenés. Parmi eux, figurait Eduardo Lio, du Costa Rica.

Selon le quotidien new-yorkais, les accusations visent des faits de corruption au cours des vingt dernières années. Elles portent notamment sur des attributions de coupes du monde, de droits de marketing et de télévision.

Les accusations visent également des escroqueries par voie électronique, des faits de racket et de blanchiment d’argent.

Les accusations concernent au total une dizaine de personnes précise le journal, mais certaines d’entre elles ne se trouvent pas actuellement à Zurich.

Parmi les dirigeants présents ou passés de la Fifa visés par les accusations figurent Jeffrey Webb (Iles Caïman), Eugenio Figueredo (Uruguay), tous deux membres du comité exécutif, et Jack Warner (Trinité-et-Tobago), un ancien membre du comité exécutif, déjà impliqué dans de nombreuses affaires de corruption.

BBC afrique




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *