Exclu du SLECG, Soumah installe son antenne à Lelouma sous fond de menace

55

Conakry- le bras de fer entre le secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SECG) exclut par ses pairs pour vol et le pouvoir en place continue. Malgré cette sanction prononcée par sa hiérarchie, le syndicaliste à l’origine de la grève du mois de novembre dernier poursuit l’installation de ses structures à l’intérieur du pays, a constaté Afrinews.org.

A Lélouma, une préfecture de la moyenne Guinée, en dépit des mises en garde du DPE, Souleymane Kaba aux responsables et personnels des écoles et collèges de ne pas recevoir la délégation de celui qui est qualifié de ‘’rebelle’’, les enseignants ont massivement répondu et ont procédé à l’élection de leur bureau, a-t-on appris sur place.

En lieu et place des établissements publics, la rencontre s’est tenue sous les sapins du quartier Diala, situé dans la commune urbaine.

A préciser que le samedi 30 décembre 2017, des missionnaires de l’USTG, du SLECG et de la FSE avaient été reçus en grande pompe par les responsables de l’éducation à Lélouma. Les écoles avaient été fermées à cet effet.

D’après nos informations, la délégation de Soumah avant d’aller à Lélouma avait sillonné les préfectures de Mamou, Dalaba, Pita et Labé.

Alpha Oumar Diallo pour Afrinews
Rédaction: +224 622 449 966
redafrinews@gmail.com




Laisser un commentaire