Dernière minute-Guinée: « ils ont tout détruit à Mandiana… », raconte un citoyen

62

L’information vient de tomber. Depuis ce matin du dimanche 15 mai 2016, des scènes de violences sont enregistrées dans la préfecture de Mandiana, a appris Afrinews.org

Selon un citoyen de la ville joint par notre rédaction, tout est parti de la découverte d’un corps sans vie d’une fille de 13 ans qui aurait été violée avant d’être tuée par des inconnus dans la nuit du samedi à Dimanche.

Très en colère, les populations ont pris d’assaut les barres, les motels et les autres lieux de recréation. « Tout est détruit à Mandiana » nous a raconté ce citoyen.

A l’encroire, plusieurs gendarmes ont été blessés par des jets de pierre et des projectiles.

Au moment où nous publions ces lignes, le calme semblait revenir peu à peu dans la cité.

Mariam Diallo pour Afrinews




2 thoughts on “Dernière minute-Guinée: « ils ont tout détruit à Mandiana… », raconte un citoyen

  1. Toumany Diallo

    Après avoir appri la nouvelle de ce qui est passé à Mandiana est déplorable, nous les fils de la préfecture nous condamnons fermement de ces actes : des crimes odieux et de se rendre justice.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *