Crise politique en Guinée: le RPG arc en ciel veut en découdre avec Cellou Dalein

127

Conakry- l’étau semble se resserrer autour du chef de file de l’opposition. Le parti présidentiel n’a pas manqué de critiques ce samedi à l’égard du leader de l’UFDG. Tour à tour, les animateurs de l’AG du parti d’Alpha Condé ont sabré Cellou Dalein Diallo, a constaté Afrinews.org

En parlant de bonne gouvernance, le président du groupe parlementaire de la majorité dit que Cellou Dalein Diallo n’est pas donneur de leçon, compte tenu de son passé dans les affaires de l’Etat.

Quant à la coordinatrice du RPG arc en ciel, elle a condamné les propos du chef de file de l’opposition qui appelle les guinéens à se mobiliser pour chasser Alpha Condé du pouvoir: ‘’les propos que Cellou Dalein a tenus dans les communes de Conakry ne sont pas dignes d’un homme politique. Cela prouve qu’il ne connait pas la politique. S’il le connaissait, il n’allait pas tenir ces genres de propos. Ecoutez ! Comment Cellou Dalein peut se promener dans tout Conakry et dans les stations des radios pour dire qu’il faut se mobiliser pour chasser Alpha Condé du pouvoir. S’il était un homme politique averti, il n’allait pas le dire mais, comme il l’a dit, c’est à nous de réagir sans violence’’, a-t-elle sévèrement répliqué avant d’annoncer une série de meeting de son parti dans les cinq communes de Conakry en réaction à ces propos.

Ainsi, dit-elle, le mardi 19 juillet à 16h, ce sera à Matoto au stade ‘’feu Kabinet Kouyaté’’, le mercredi 20 juillet, à Matam, le vendredi  22 juillet, à Kaloum, le samedi 23 juillet, à Dixinn, et en fin, le lundi 24 juillet dans la commune de Ratoma.

De son côté, l’opposition républicaine appelle ses militants à une manifestation de rue le 04 août dans tout le pays pour exiger la tenue des élections locales, dénoncer la corruption, la mal gouvernance, les détournements des derniers publics et l’impunité sous Condé.

En réaction, à cette annonce, le parti au pouvoir a accusé le principal adversaire de leur champion de vouloir déstabiliser les institutions de la république en soutenant un coup d’Etat militaire.

L’UFDG a rejeté ces accusations dans une déclaration lue au cours de son AG.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews

+224 622 44 99 66

macibah83@yahoo.fr




Laisser un commentaire