Cas Ousmane Gaoual Diallo: L’UFDG dénonce l’instrumentalisation politique de l’affaire (Déclaration)

63

La Direction nationale de l’UFDG a appris avec beaucoup de regret l’incident survenu entre M. Diouldé Tané Diallo et l’Honorable Ousmane Gaoual Diallo, le samedi 1er août 2015.

Elle saisit cette occasion pour renouveler sa compassion à M. Diouldé Tané Diallo, comme elle l’avait déjà exprimé en se rendant dans sa famille dès qu’elle a été au courant de l’évènement malheureux.

Cependant, la Direction Nationale de l’UFDG dénonce avec vigueur l’instrumentalisation politique que la justice guinéenne voudrait faire de cette affaire et exprime toute sa solidarité à l’endroit d’Ousmane Gaoual Diallo. Depuis plusieurs jours, les services de l’ordre et les fonctionnaires de justice sont engagés dans une véritable chasse à l’homme contre un député de la République, comme s’il s’agissait d’un vulgaire criminel. Les perquisitions intempestives, les appels anonymes et les lynchages médiatiques auxquels nous assistons ne sont finalement qu’une campagne d’intimidation orchestrée au plus haut sommet, pour faire taire un opposant qui a régulièrement eu l’audace de dénoncer les dérives autocratiques de M. Alpha Condé et son gouvernement, ou tout au moins de le contraindre à l’exil, comme on l’avait fait pour le Vice-Président Bah Oury ou le journaliste Mandian Sidibé. L’Etat a décidé de mettre en branle toute son armada judiciaire, alors que celle-ci est restée muette et léthargique pendant ces cinq dernières années face aux crimes de sang commis par le régime.

Mais, que M. Alpha Condé et sa justice aux ordres sachent que l’UFDG ne se laissera pas distraire par le piège de la peur et de l’intimidation. Elle affirme avec force que M. Alpha Condé et son gouvernement seront entièrement tenus responsables de tout ce qui adviendra du député Ousmane Gaoual Diallo. Elle se réserve le droit, le cas échéant, de saisir les juridictions sous régionales et internationales si quoique ce soit arrive à l’Honorable Ousmane Gaoual Diallo.

Enfin, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée appelle ses militants et ses sympathisants à rester mobilisés pour la défense de nos libertés fondamentales, au cas où le pouvoir persistait dans sa volonté à régler des comptes politiques à travers cette affaire strictement privée.

LA DIRECTION NATIONALE

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *