Bras de fer au PUP: Que compte faire l’ancien ministre Cheik Amadou Camara ?

83

Conakry- Rien ne va plus au sein du parti de l’ancien président guinéen, Lansana Conté, décédé en décembre 2008 de suite de maladie. Le nœud du problème, la succession du président sortant, Moussa Solano a donné lieu à une véritable bataille entre les deux candidats et leur partisan lors du congrès qui s’est tenu ce week-end en haute banlieue de la capitale, a appris Afrinews.org

Aussitôt déclaré vainqueur, Fodé Bangoura a été contesté séance tenante par une partie des congressistes favorables à l’ancien ministre des Finances, Cheik Amadou Camara.

La bagarre déclenchée s’est soldé par la casse de plusieurs chaises et l’arrestation de certains militants et d’un journaliste de la presse privée venu couvrir l’événement.

La police déployée sur les lieux aura du mal à maintenir la quiétude dans la cité. Dans la foulée, les partisans du candidat malheureux annoncent leur intention de protester contre ces résultats.

Joint au téléphone ce dimanche soir, M. Camara a promis d’organiser une conférence de presse en début de semaine pour dire ce qu’il entend faire. Malgré notre insistance, l’ancien ministre des finances n’a pas souhaité dire un mot préférant s’abstenir d’ici son point de presse.

Le PUP (Parti de l’Unité et du Progrès) a régné d’une main de fer dans le pays durant 24 ans sans partage. A la tête le général Lansana Conté arrivé au pouvoir en 1984 par coup d’Etat à la mort d’Ahmed Sekou Touré.

Abdoulaye Maci Bah pour Afrinews
+224 622 44 99 66




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *