Attaques de Paris: l’hypocrisie des Etats Africains

93

Les Etats Africains paraissent trop émus devant les violences sur le continent Européen que sur leurs compatriotes africains. Les barbaries en Afrique et en Orient passent inaperçues au regard des leaders africains. C’est comme si la notion de « race supérieure » est une réalité actuelle.

Début Janvier 2015 à la suite de l’attentat contre Charlie Hebdo perpétrée par des soient disant terroristes islamistes qui a fait une dizaine de morts, les chefs d’Etats africains faisaient un concours pour exprimer leurs compassions, certains mêmes ont rejoint l’Elysée pour la marche et d’autres ont organisé des marches dans leurs pays devant l’ambassade de France, c’était normal, mais la logique voudrait que ces Hommes d’Etats Africains fassent la même chose quand il ya crime sur leur sol surtout des actes de ce genre.

Les exemples n’en finissent pas. L’ex Bokoharam qui a fait allégeance à l’Etat Islamique tue des centaines de personnes au Cameroun, Nigéria, Niger et au Tchad dans des attaques souvent revendiquées. En Avril 2015 un groupe terroriste rentre dans l’université de Garissa au Kenya et massacre une centaine d’étudiants.

Ces massacres systématiques en sol africain n’ont pas connu la même médiatisation et la même solidarisation des chefs d’Etats africains comme il en a été le cas pour le Vendredi 13 novembre à Paris. Trop d’atrocités (le Mali, la RDC, la république centrafricaine, la Libye, l’Egypte…), n’ont pas fait l’objet de compassion ou de solidarité des hommes d’Etats africains. Pourtant Socrates disait « mort=mort ».

Les attaques terroristes sur le territoire occidental condamnés par les chefs d’Etats africains ont toujours une riposte sanglante de la part de l’occident à travers un massacre systématique des peuples d’orient, et les chefs d’Etats africains passent sous silence devant la soit disant riposte occidentale.

L’attaque contre des paisibles citoyens en France est condamnable mais faudrait-il que cela soit quand il s’agit des Etats africains.

Rien ne justifie le terrorisme. Ensemble combattons cette barbarie d’un autre siècle.

Boubacar Barry pour Afrinews

+224 628 83 06 86




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *