Assemblée Générale de l’UPR: entre stratégie et anomalies sur l’organisation des élections locales

37

Conakry- Tenue sous la présidence du secrétaire à l’implantation, l’Assemblée générale de l’UPR a largement porté ce samedi sur les prochaines élections communales et communautaires. Dans son intervention, El hadj Salimou Bah a rassuré que le parti est fin prêt pour le scrutin du 04 février 2018. De plus, il a appelé les militants à redoubler d’efforts pour permettre aux candidats présentés de sortir gagnants.

L’un des moyens suggérés aux militants pour encourager les votants à accorder leurs voix aux candidats de l’UPR ce sont les appels téléphoniques. ” Mettez des crédits dans vos soldes et appelez vos proches, parents et amis qui sont dans les localités où nous avons de listes et dites-leur de voter l’UPR”, a lancé El hadj Salimou Bah à l’auditoire. Les circonscriptions où l’Union pour le Progrès et le Renouveau a des candidats sont nombreuses. Dixinn, Ratoma, Dalaba, Dubreka et Kindia sont quelques unes des communes urbaines à la tête desquelles l’UPR veut se placer.

Sur le terrain, des difficultés liées au scrutin en vue commencent déjà à se faire constater. La distribution des cartes d’électeurs actuellement en cours en est une. A propos, El hadj Salimou Bah a révélé: ‘’il y’a eu des endroits, je prends un cas a Mamou dans Wouré Kaba. Il y’a les photos de gens mais rien n’est écrit sur les cartes. Des photos sont là, on voit ta photo mais il y’a ni nom, ni filiation. C’est également le cas d’un district lointain dans la préfecture de pita. Ce matin, ils m’ont dit, les cartes d’électeurs du district de Tangan sont allées ailleurs. Ils ont reçu par contre les cartes de Ley tangan et Litty à Tangan. Comment les gens là vont voter?’’, s’est-il interrogé

Dans la course aux élections communales et communautaires les partis politiques sont multiples. Malgré l’immense poids électoral dont disposent certaines de ces formations politiques, l’UPR se dit confiante en une possible victoire en sa faveur. D’ailleurs le secrétaire à l’implantation de l’UPR espère entre 50 et 80% de voix dans chacune des circonscriptions visées par le parti.

Pour ce qui est de savoir si la date du 04 février sera tenable, El hadj Salimou Bah s’est dit optimiste.

Oury Nombokelen Bah pour afrinews
Redaction: +224 622 449 966
Redafrinews@gmail.com




Laisser un commentaire