Alliance UFDG-FPDD: En 2010, Alpha Condé a mené la même démarche, révèle Cellou

128

Conakry- Ces derniers temps, le chef de file de l’opposition justifie à chaque sortie médiatique, son projet d’alliance avec le parti de l’ex-chef de la junte militaire de 2008. Acculées par les critiques du camp présidentiel, Cellou Dalein a fait ce weekend des révélations sur les relations entre Dadis Camara et le président Alpha Condé, a appris Afrinews.org

‘’En 2010, entre les deux tours, M. Alpha Condé s’était déplacé pour aller implorer le soutien de Dadis. En 2013, il a mené la  même démarche. Dadis a accepté d’inviter ses partisans à voter pour Alpha Condé. Jusque là, on a trouvé cela normal. Il a fallut que Dadis  décide de s’allier avec Cellou Dalein pour qu’il soit puni. Alpha Condé a alors précipité l’inculpation de Dadis Camara. C’est la punition pour avoir changer de camp. Sinon, en 2013 Alpha Condé avait dit qu’il fallait abandonner l’affaire 28 septembre, parce que selon lui, il y a eu d’autres crimes plus odieux. Mais quand M. Dadis Camara a décidé d’allier son parti  avec l’UFDG, il fallait le punir pour ce crime. C’est ce qui explique la précipitation à laquelle on a assisté ces derniers temps dans la procédure des affaires du 28 septembre’’, déclare le leader de l’UFDG ce samedi devant ses militants à Comandaya.

Le mercredi 08 juillet, deux juges guinéens et un procureur ont auditionné un peu plus de deux heures, le putschiste depuis son exil forcé à Ouagadougou avant de lui signifier son inculpation.

Les FPDD dénoncent une précipitation de la justice visant à empêcher son président de se présenter à l’élection présidentielle du 11 Octobre et de mettre en mal, l’alliance qu’ils entendent nouer avec le principal parti de l’opposition.

Mariam Diallo pour Afrinews




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *